La polémique autour d’une liste du « NPA »

Depuis quelques jours un sujet fait polémique. Le NPA a intégré une femme voilée sur sa liste du Vaucluse en PACA.

Provocation ? Coup médiatique à la Sarkozy ? Dérive idéologique ? Racolage ? Clientélisme ? Ouverture ?

Selon le NPA, « une femme peut être à la fois féministe, laïque et voilée » et « c’est l’image de notre intégration (celle du NPA) dans les quartiers »

En tout cas cela me semble être est un mélange des genre difficilement compatible avec les fondements de la république.

Patrick LECROQ

Publicités

RESF 66: Rassemblement mercredi 10 février à partir de 18h , sur le quai devant la Préfecture.

La Préfecture ne répond plus!

Le Préfet n’a pas le temps de nous recevoir.
Le Secrétaire Général esquive une rencontre au dernier moment.
Mais si nous n’avons plus d’interlocuteur à la Préfecture, et donc la possibilité de défendre nos familles expulsables, ce n’est pas le fruit du hasard.
Fini le « cas par cas » et le pouvoir discrétionnaire laissé aux préfets. Le gouvernement ne veut plus tenir compte des situations individuelles et Eric Besson se glorifie même de dépasser les quotas d’expulsion fixés par Nicolas Sarkozy.
Il s’agit d’un durcissement concerté, et revendiqué, de la politique d’immigration de notre pays.
Conditions de vie inacceptables pour les nouveaux demandeurs d’asile, nombre croissant de déboutés du droit d’asile, attribution d’autorisations provisoires de séjour délivrées au compte-gouttes, mises à la rue de familles avec de jeunes enfants, etc… sont les conséquences d’une politique de xénophobie et de repli identitaire que nous refusons catégoriquement.

Nous devons à nouveau imposer la parole citoyenne et forcer l’administration à rétablir le dialogue.

Mais la riposte doit largement dépasser le cadre du RESF !
Le RESF appelle donc tous les acteurs sociaux du département, syndicats, partis politiques, associations et simples citoyens qui refusent ces dérives indignes de notre pays à se rassembler
mercredi 10 février à partir de 18h , sur le quai devant la Préfecture.
En signe de solidarité, nous y distribuerons une « soupe populaire ».
Outre la soupe, venez partager avec nous vin chaud, thé, crêpes, gâteaux et montrer ainsi que les valeurs de solidarité et de fraternité ne sont pas un vain mot.

Assemblée Générale MRAP 66: 12 Février, au centre culturel de Cabestany.

Chers amis,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale du MRAP 66

A cette occasion, le Conseil d’Administration et le coordinateur vous présenteront le bilan des activités de notre mouvement en 2009 et nous discuterons des projets 2010.

Les membres et sympathisants de notre mouvement sont sa force, sa richesse et son dynamisme, votre présence est donc très importante et nous comptons sur votre présence.

Un apéritif sera offert à la fin de la réunion.

Afin de poursuivre la soirée en toute fraternité, nous organisons un repas surprise.

Les frais de participation au repas seront de 12 € par personne (6 € pour les personnes à faibles revenus ou pour les moins de 12 ans).

En espérant vivement votre présence, recevez nos salutations fraternelles et nos meilleurs vœux 2010.

N.B : 1°) Pour le déplacement, merci de nous indiquer si vous avez « besoin d’un chauffeur » ou si vous avez de la place dans votre voiture.

Réservation: 04 68 68 97 71
mrap66@hotmail.fr

* 12 Février, 18h
* CABESTANY Centre Culturel, place des droits de l’homme salle Cerda

Lilian Thuram* à Perpignan: Mes étoiles noires : De Lucy à Barack Obama

Le MRAP 66 est intervenu au lycée Jean Lurçat pour sensibiliser les jeunes étudiants (BTS) aux problèmes liés à la discrimination. Deux heures d’échange qui ont permis de définir les termes, de parler des cas rencontrés sur le département afin de préparer la visite de Lilan Thuram.

« L’Homme, petit ou grand, a besoin d’étoiles pour se repérer. Il a besoin de modèles pour se construire, bâtir son estime de soi, changer son imaginaire, casser les préjugés qu’il projette sur lui-même et sur les autres. Dans mon enfance, on m’a montré beaucoup d’étoiles. Je les ai admirées, j’en ai rêvé: Socrate, Baudelaire, Einstein, Marie Curie, le général de Gaulle, Mère Teresa… Mais des étoiles noires, personne ne m’en a jamais parlé. Les murs des classes étaient blancs, les pages des livres d’histoire étaient blanches. J’ignorais tout de mes propres ancêtres. Seul l’esclavage était mentionné. L’histoire des Noirs, ainsi présentée, n’était qu’une vallée d’armes et de larmes. Pouvez-vous me citer un scientifique noir? Un explorateur noir? Un philosophe noir? Un pharaon noir? Si vous ne le savez pas, quelle que soit la couleur de votre peau, ce livre est pour vous. Car la meilleure façon de lutter contre le racisme et l’intolérance, c’est d’enrichir nos connaissances et nos imaginaires. Ces portraits de femmes et d’hommes sont le fruit de mes lectures et de mes entretiens avec des spécialistes et des historiens. De Lucy à Barack Obama, en passant par Esope, Dona Béatrice, Pouchkine, Anne Zingha, Aimé Césaire, Martin Luther King et bien d’autres encore, ces étoiles m’ont permis d’éviter la victimisalion, d’être capable de croire en l’Homme, et surtout d’avoir confiance en moi. »

Lilian Thuram.

http://www.thuram.org


***