« café citoyen » sur le thème : « Danger pour les maternelles, les jardins d’éveil débarquent !! »

Le MRAP 66 en partenariat avec les CEMEA organise un « café citoyen » sur le thème : « Danger pour les maternelles, les jardins d’éveil débarquent !! »

Le débat concernera les mesures qui portent atteintes à la qualité des modes d’accueil et de scolarisation des enfants. (Décret de Xavier DARCOS et de Nadine MORANO).
N’est-ce pas une volonté politique de vouloir petit à petit supprimer l’école maternelle et de remettre en cause la gratuité de l’accueil scolaire?
Les mesures de ce décret visent à diminuer les taux d’encadrement des enfants, la déqualification des professionnels, la création de dispositifs dérogatoires aux normes d’accueil (jardins d’éveil, regroupements d’assistantes maternelles).

Ce décret se traduira par la suppression de postes d’enseignants qui se traduisent par la perte de dizaines de milliers de places en école maternelle pour les jeunes enfants.

Un collectif a été crée :

Le collectif « Pas de Bébés à la consigne » regroupe associations professionnelles et syndicats de la petite enfance, du secteur social et de l’Éducation nationale, associations de parents d’élèves et familiales. Depuis un an, il se mobilise contre le décret de Nadine Morano, secrétaire d’État à la Famille, sur l’accueil de la petite enfance.

En mai 2009, Nadine Morano, secrétaire d’État à la Famille, a lancé des jardins d’éveil pour les 2-3 ans, financés par les collectivités locales ou les entreprises gestionnaires, la CAF et les familles, avec des normes d’encadrement dégradées (une professionnelle pour douze enfants au lieu d’une pour huit actuellement).

Morano a renoncé à faire passer les normes d’encadrement dans les crèches d’une professionnelle pour cinq « enfants qui ne marchent pas » à une pour six et d’une professionnelle pour huit « enfants qui marchent » à une pour neuf.

Actuellement, les crèches inscrivent 10 % d’enfants en plus la capacité d’accueil : le décret prévoit de passer cette surcapacité à 20 %. Et aussi d’augmenter à 60 % (au lieu de 50 %) le taux maximum de personnel le moins qualifié. Les jardins d’éveil sont inclus dans ce projet de décret sans aucune référence à une norme d’encadrement !

Venez en débattre le jeudi 25 novembre à partir de 18h dans les locaux des CEMEA (3 rue du Puits qui chante à Perpignan), et se clôturera par un apéritif amical.

Bien cordialement,

Merci de confirmer votre participation.

Publicités

Un commentaire sur “« café citoyen » sur le thème : « Danger pour les maternelles, les jardins d’éveil débarquent !! »

  1. bonjour, membre de la fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants des Po et du collectif pas de bb à la consigne sur le département , je souhaiterai avoir des infos sur le  » conférencier » , je vous laisse le mail de la FNEJE pour les réponses: fnejepo@yahoo.fr
    à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s