ALEC et Ciné-Rencontres: Duo thématique les 15 et 16 avril au Lido de Prades

« Un vent de Révolte s’est emparé de certaines populations du Maghreb ces derniers temps, qui ont fait basculer des régimes autoritaires et rongés par la
corruption: la Tunisie et l’ Egypte ont vécu des moments inattendus de Révoltes
sociales amenant la chute du pouvoir et se parant de noms de fleurs.

Il n’en est pas de même encore pour la Lybie où l’ Archange dictatorial s’apprêtait à
écraser ses « sujets » rebelles sous son talon de fer. Nous sommes des observateurs inquiets face à l’incertitude qui règne encore dans ce pays où les Droits de l’ Homme sont bafoués, mais où un génocide a peut-être été évité, via l’intervention de l ‘ONU et aujourd’hui de l’ OTAN.

Face à cette actualité pleine de bruit et de fureur on aurait pu penser que le conflit résultant de l’occupation militaire et de la colonisation politique et économique de la
Palestine par Israël, serait tenu en veilleuse. Mais nous viennent encore des informations brûlantes sur des événements dans la région de Gaza, qui sont des faits de guerre: tirs de roquette du Hamas, riposte violente des Israëliens. La société civile palestinienne, première victime de ces conflits sans cesse recommencés, est encore une fois mise à contribution.

Lorsque l’ ALEC et les Ciné-Rencontres avaient programmé ce Duo Thématique sur
la Palestine, tous ces événements évoqués n’avaient pas eu lieu. L’ actualité
nous a rejoint, alors que nous l’avions en quelque sorte anticipée; déjà le 6
novembre 2010 nous invitions le Comité de soutien aux inculpés de Perpignan, en
campagne de boycott de produits Israëliens.
De même le 11 janvier 2011, notre « Regard sur la Palestine » alertait l’opinion pour un appel solidaire au peuple palestinien, par la projection du film « Jaffa, la mécanique de l’orange et le témoignage de Véronique Busson sur le colloque international sur l’Éducation de Ramallah. Aujourd’hui nous apportons un éclairage nouveau sur cette contrée du Moyen-Orient saccagée par la colonisation et l’apartheid; sur ce peuple
palestinien privé de ses Droits les plus élémentaires et en résistance contre un
mépris et une répression impitoyable.

En voici le programme:

Vendredi 15 avril au Lido
18h30: film « Terre de Sumud », en présence du producteurs;
20h: repas tiré du sac, partagé
21h: film « Gazastrophe »

samedi 16 avril, 17h30, salle du Pessebre: conférence de José Perez, du Comité Paix et justice en Palestine: «Vous avez dit Palestine ?»

Une analyse approfondie sur les tenants et aboutissants de la situation actuelle: Rappel historique, support visuel à l’appui, de la Shoah à la colonisation, une voie indigne. Rapport de force inégal et désinformation où interfèrent des enjeux politico-économiques à l’échelle de la planète. La politique de séparation et d’écrasement; le mur, la colonisation…les tensions internes entre la Cisjordanie et Gaza. Comment vivre l’oppression?
le sursaut actuel de la société civile palestinienne: son appel aux peuple solidaires. Les
missions; le bateau pour Gaza … le basculement des pays arabes peut-il permettre
d’espérer pour la Palestine? »

Publicités

Infos partenaires: lecture théâtralisée de 4 nouvelles de Guy de MAUPASSANT.

Les SAMEDI 16 avril à 21h et DIMANCHE 17 avril à 17h

Le THEATRE de l’ECHAPPEE (10, avenue de l’ancien champ de Mars, PERPIGNAN) vous propose deux séances de leur spectacle de lecture théâtralisée de 4 nouvelles de Guy de MAUPASSANT:

– Le vieux

– Les sabots

– A cheval

– Voyage de santé

Lectures à deux voix, accompagnées par un accordéon et des images vidéo pour vous immerger dans un univers, une langue, une époque.

Ces quatre nouvelles nous montrent avec quelle sensibilité et quelle précision Maupassant dépeint le monde rural, la misère des paysans et le monde de la ville, de ses petites gens étriqués, qu’il décrit parfois jusqu’à la caricature. La présentation du cadre naturel, la description des personnages, l’alternance de la narration et du dialogue, tous ces récits savamment orchestrés dans leurs structures, nous rendent témoins de la misère, du drame de la souffrance et nous rapprochent ainsi des personnages. La justesse des mots et des descriptions nous font découvrir les textes comme des tableaux.

La mise en scène théâtralisée de ces quatre nouvelles accompagnées par l’accordéon qui devient « acteur » vous invite à plonger dans l’univers de Maupassant.

Spectacle pour tous publics

Participation aux frais 5 euros

Nous vous proposons de venir avec quelque chose à grignoter ou/et à boire que nous partagerons tous ensemble à l’issu de la représentation.

Gaby et Majo de l’Echappée.