Vous souhaitez nous rejoindre plus activement!

Bonjour à tous et à toutes,

Le MRAP 66 a besoin de bénévoles!

– Réalisation de reportages

– Organisation d’évènements festifs (type repas des saveurs…)

– Organisation de concours ( Concours méditerranéen de B.D)

– Tenue de stands

– Conférences débats…

– Soirées culturelles (Théâtre…)

– Sensibilisation dans les établissements scolaires!

Si vous avez l’envie de vous investir pendant votre temps libre, prenez contact avec l’équipe du MRAP 66 :

mrap66@hotmail.fr

04 30 44 36 40

35 rue Petite La réal (à coté du collège Jean Moulin, place des esplanades)

66000 Perpignan

Vous souhaitez adhérer au MRAP 66 ou renouveler votre adhésion:

http://www.mrap66.fr/adhesion.html

Pour vous tenir au courant de nos actions n’hésitez pas à visiter notre blog mis à jour régulièrement:

Merci de nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Samia et Lorène.

Bouge Toit: Repas solidaire.

L’association Bouge Toit organise dimanche 11 septembre à partir de 12h30, un repas solidaire et festif en soutien aux familles sans-papiers, à l’école Jeanne Hachette, rue Vieilledent (à côté de la Casa Musicale)

En plat principal : pot au feu arménien à l’agneau et aux légumes préparé par des amis arméniens En dessert : des gâteaux arméniens préparés par les familles Participation : 10€ Pour l’apéritif, chacun apporte ce qu’il veut (à boire et à grignoter), et si possible des fruits. Le vin et le pain seront fournis par Bouge Toit.

Inscrivez-vous auprès de bougetoit@gmail.com

Voilà 7 mois, depuis le 5 février 2011, que des citoyens, rassemblés dans l’association « Bouge Toit », ont réquisitionné une école inoccupée depuis 2 ans, où ont habité dans des logements dignes jusqu’à 14 personnes, dont 6 enfants, qui se retrouvaient sans papiers et sans toit.

Depuis cette date, ces citoyens ont assuré la protection de ces familles hébergées. Ils ont fait appel à l’aide du Secours populaire et à la générosité de bien des personnes pour leur procurer de quoi survivre. Les interventions répétées du Réseau Éducation Sans Frontière 66 auprès de la préfecture ont abouti à la régularisation de 2 de ces familles qui viennent finalement d’être relogées dans des conditions normales.

Mais ils continueront à occuper cette école tant que les 2 autres familles n’auront pas trouvé de solution administrative.